9 conseils pour se préparer à l’allaitement avant l’accouchement

preparer son allaitement avant laccouchement

L’allaitement de votre enfant est une question personnelle à laquelle vous devrez réfléchir afin de prendre une décision avant la naissance de votre bébé. De nombreux professionnels de santé suggèrent de nourrir le bébé exclusivement au sein dans les six mois qui suivent sa naissance. Cependant, de nos jours, suite à de nombreux doutes, beaucoup de femmes se demandent : comment se préparer à l’allaitement avant l’accouchement ? Toutefois, le lait maternel comporte tout ce dont votre nourrisson a besoin, pour devenir un jeune enfant fort et en bonne santé ; il contient le mélange idéal de protéines, de vitamines et de graisses. Les bébés qui sont nourris exclusivement au sein pendant les six premiers mois de leur vie, peuvent bénéficier des anticorps présents dans le lait maternel ; ce qui les aident à combattre tout virus ou bactérie susceptible de les infecter. Ils courent également un risque moindre de développer des otites, de la diarrhée et des maladies respiratoires. Le lait maternel contient des nutriments et des anticorps spécifiques à l’âge des bébés jusqu’à 8 ans. Mais autre que cela, il faut aussi penser à la tenue d’allaitement que vous aurez à choisir pour tout le temps que vous aurez à allaiter votre enfant ! C’est vraiment quelque chose de très important. Les mamans pourront vous le confirmer, avoir des vêtements pensés pour l’allaitement, ça change la vie !

Quant à la suite de cet article nous vous donnons des conseils qui vous aideront à bien vous préparer pour l’allaitement de votre bébé avant l’accouchement.

Découvrez aussi : Pourquoi avoir une bonne nutrition est très important 

Comment se préparer à l’allaitement avant l’accouchement ?

allaitement comment se preparer

Bien que l’allaitement soit une compétence qui vient naturellement à de nombreuses femmes ; il y a certaines choses qu’elles peuvent faire pour mieux se préparer à l’allaitement avant l’accouchement et se faciliter la tâche plus tard. Voici donc comment se préparer à l’allaitement avant l’accouchement:

· Soyez naturelle

Les bébés nés naturellement et avec le moins d’intervention médicale possible sont plus susceptibles de bien allaiter ; et ceux qui sont nés avec plus d’assistance médicale ont des taux d’allaitement plus faibles. Mais tout n’est pas perdu; avec de l’aide et du soutien, les mères peuvent allaiter avec succès quel que soit leur type de naissance. Bien qu’il existe de nombreuses exceptions à cela ; les naissances naturelles augmentent les chances de succès pendant l’allaitement. Donc, pour se préparer à l’allaitement avant l’accouchement, la bonne manière pour vous est de rester naturelle.

En effet, si vous allez avoir une césarienne, ne vous découragez pas. De nombreuses femmes qui ont accouché par césarienne ont réussi à allaiter leur bébé. Il s’agit simplement de s’assurer que les circonstances sont bonnes, et que votre bébé comprend ce qu’il doit faire. Une chose que vous pouvez faire est de faire de votre mieux pour que votre bébé tète au sein dans la première heure suivant la naissance. C’est également connu comme l’heure d’or. Si ce n’est pas possible, tout va bien, essayez simplement la première opportunité que vous obtenez.

· Stockez des fournitures pour se préparer à l’allaitement avant l’accouchement

Vous aurez besoin de soutiens -gorge d’allaitement, de coussinets et de vêtements confortables pour allaiter comme nous l’avions mentionné au début de cet article. Ce sont les nécessités de l’allaitement. Vous devriez également envisager d’investir dans un bon oreiller d’allaitement ; car il peut grandement soulager la douleur physique ressentie par les mères pendant l’allaitement et vous favoriser davantage de positions d’allaitement. Ceci est l’une des meilleures précautions pour se préparer à l’allaitement avant l’accouchement.

Découvrez aussi : Les conseils et astuces pour nettoyer efficacement les jouets en peluche 

· Préparez un espace de nidification

Créez un espace confortable à la maison où vous pourrez allaiter votre enfant. Vous pouvez ajouter une chaise confortable ou prévoir une place pour vous asseoir pendant que vous allaitez votre bébé. Ajoutez des oreillers et faites de la place pour ranger les choses. Vous pouvez également garder quelques livres à lire dans ce domaine. De plus, vous devriez également consacrer un coin dans votre chambre pour stocker des collations telles que des noix et des fruits ; car vous aurez besoin de gagner des calories grâce à des aliments sains pendant l’allaitement.

· Informez votre équipe soignante

Vous devrez préciser et informer au préalable votre équipe de soignants, que vous ne voudrez pas que votre bébé soit nourri autre chose que du lait maternel. Demandez à votre bébé de pouvoir rester dans la même chambre que vous ; afin que vous puissiez nourrir votre bébé chaque fois qu’il a faim. Aussi, consultez-les au sujet des soins maternels kangourou. Les soins de la mère kangourou ou le contact peau à peau avec votre bébé profiteront à votre bébé. Il aidera à son développement physiologique et physique et aidera à faciliter l’initiation à l’allaitement. Ceci est une formidable recommandation que vous devez respecter pour se préparer à l’allaitement avant l’accouchement.

Comment le corps se prépare-t-il à l’allaitement avant l’accouchement ?

comment se preparer le corps a lallaitement

Vous vous demandez peut-être comment vous préparer à l’allaitement avant l’accouchement? Les canaux lactifères de vos seins se développeront et mûriront pendant votre grossesse, vos cellules productrices de lait commenceront également à se développer ; et plus de sang atteindra vos seins qu’auparavant. C’est pourquoi vos seins deviendront tellement plus gros. Mais toutes les mères ne font pas l’expérience de cela, et elles peuvent quand même allaiter leurs petits. Vos mamelons peuvent également devenir plus gros car ils contribueront à nourrir votre bébé.

Devriez-vous resserrer les mamelons avant d’allaiter?

Votre corps prépare naturellement les seins à nourrir, et il n’est donc pas nécessaire que vous les endurcissiez de quelque manière que ce soit. C’est une pratique à l’ancienne qui n’est plus nécessaire. En fait, cela provoque des douleurs inutiles et rend également l’allaitement beaucoup plus difficile par la suite. La meilleure façon d’éviter les courbatures, est d’apprendre à votre bébé à prendre le sein rapidement dès le début ; le moment idéal est une heure après la naissance si possible.

Découvrez aussi : Voici comment avoir des dents blanches facilement !

Se préparer à l’allaitement avant l’accouchement : Comment obtenir de l’aide supplémentaire ?

Devenir mère peut être très intimidant, et quand il s’agit de quelque chose d’aussi gros que l’allaitement ; il est toujours agréable d’avoir quelqu’un à qui en parler qui sait de quoi il s’agit soit par profession, soit par expérience personnelle. Voici quelques moyens pour se préparer à l’allaitement avant l’accouchement afin d’obtenir cette aide supplémentaire:

1. Famille et amis

Parlez à une personne en qui vous avez confiance ; cela peut être un membre de la famille, comme votre mère ou votre tante ou même une amie proche qui a déjà allaité. Beaucoup de femmes font face à certaines difficultés lors de l’allaitement ; et pour cela, elles pourront vous éclairer sur la région et vous donner des conseils pour y faire face. Comme ils sont également déjà expérimentés ; ils pourront vous apporter un bon soutien, si vous sentez que vous avez besoin d’aide ou même simplement à quelqu’un à qui parler.

La plupart des femmes âgées sont ravies d’aider la jeune génération à apprendre, en particulier sur la maternité ; car c’est un moyen pour elles de transmettre les connaissances qu’elles ont acquises de leur mère et de toutes les générations précédentes. Veillez cependant à suivre les conseils de votre médecin lors de vos visites prénatales. En respectant ceci, vous faites réellement preuve de se préparer à l’allaitement avant l’accouchement.

2. Discutez-en avec votre médecin

Si vous êtes préoccupé par quelque chose lié à l’allaitement, par exemple si l’un des suppléments que vous prenez affectera votre bébé pendant la période d’allaitement ; vous pouvez toujours consulter votre médecin. Votre médecin pourra vous conseiller sur ce que vous pouvez prendre pour que votre enfant ne souffre d’aucun effet secondaire. Certaines femmes peuvent avoir des implants mammaires ou avoir subi une chirurgie mammaire. Dans de tels cas, vous devez toujours demander l’avis de votre médecin pour savoir s’ils auront ou non un impact sur l’allaitement.

3. Se préparer à l’allaitement avant l’accouchement : Assister aux cours d’allaitement

cours d’allaitement

Recherchez des cours d’éducation sur l’allaitement et inscrivez-vous. Vous pourrez apprendre tout ce que vous devez savoir sur l’allaitement ; y compris l’hygiène et les différentes positions que vous pouvez essayer pour aider votre bébé à prendre rapidement le sein. Non seulement cela, mais vous y rencontrerez d’autres femmes enceintes avec lesquelles vous pourrez probablement vous identifier ; avec lesquelles vous pourrez partager les hauts et les bas de l’aventure.

Découvrez aussi : Les trucs et astuces pour attirer la richesse et l’abondance dans votre vie !

4. Consulter un expert pour se préparer à l’allaitement avant l’accouchement

Peu importe si votre bébé n’est pas encore arrivé. S’il y a quelque chose qui peut vous faire craindre que vous ne puissiez pas allaiter correctement ; vous pouvez toujours contacter une consultante en lactation qui pourra répondre à vos doutes. Si vous avez besoin d’aide pour une raison quelconque, vous pourrez peut-être trouver quelqu’un à l’avance.

5. Se préparer à l’allaitement avant l’accouchement : Demandez l’assistance de votre partenaire

L’allaitement peut être plus facile et durer plus longtemps si le père bénéficie d’un soutien solide. Les pères peuvent suivre les séances prénatales ou d’allaitement, être là pour vous sur le plan émotionnel ; et faire tout ce qu’ils peuvent pour essayer de soulager une partie du stress que vous subirez pendant cette période. Allaiter un enfant est éprouvant pour le corps, surtout si vous avez choisi la voie de l’allaitement naturel complet ; et que vous nourrissez votre bébé chaque fois qu’il a faim, sans utiliser de biberon pendant les premiers mois.

Si votre mari prend du temps pour vous et s’occupe de vos besoins ici et là ; comme vous apporter une tasse de thé ou voir à dîner si votre enfant veut se nourrir lorsque vous devez préparer le dîner ; cela peut vous aider à vous sentir moins stressé. Si vous avez déjà d’autres enfants, ce sera bien si votre mari vous aide avec eux pendant que vous vous consacrez pour le moment à nourrir votre nouveau-né.

N’oubliez pas de toujours avoir un plan de naissance en place afin que vous puissiez faire tout ce dont vous avez besoin pour préparer votre bébé. Travaillez avec votre médecin et continuez à examiner et à apporter les modifications nécessaires au plan en fonction des conclusions des tests que votre médecin effectuera pour vérifier l’état de santé et le développement de votre enfant. Votre santé jouera également un rôle majeur et vous devrez être en ; si vous voulez pouvoir allaiter votre enfant sans rencontrer de problèmes. Si vous souhaitez une naissance naturelle et que vous souhaitez allaiter votre enfant avec le moins d’intervention médicale possible ; votre médecin est la meilleure personne à consulter au sujet d’un plan et ce que vous pouvez y faire.

Découvrez aussi : Pourquoi choisir les aliments biologiques ?