Ce que vous devez savoir au sujet de l’ulcère d’estomac

ulcere destomac tout savoir

L’ulcère d’estomac, connus sous le nom d’ulcère gastro-duodénal, est une érosion profonde ou une plaie qui peut survenir dans l’estomac, l’intestin grêle ou le gros intestin. Il peut être extrêmement douloureux et, s’il n’est pas traité ; il peut faire des ravages sur votre corps. Selon la Dre Nikita Patel, médecin de famille au Women’s College Hospital Family Practice Health Centre de Toronto ; il existe deux catégories d’ulcère d’estomac : gastriques et duodénaux. «[Les ulcères gastriques] sont dans le corps de l’estomac ; cependant [les ulcères duodénaux] sont dans le duodénum », a déclaré Patel à Global News.

L’ulcère d’estomac n’est pas un «trou de pleine épaisseur» dans un organe ; mais il provoque plutôt l’érosion des parois des organes. Dans le cas des ulcères gastro-duodénaux ; les parois de votre estomac ou de votre intestin s’amincissent. Heureusement, il y a des dispositions que vous pouvez prendre pour réduire votre risque de développer les ulcères d’estomac. Dans cet article vous découvrirez de façon approfondit les causes des ulcères d’estomac, les signes et symptômes et enfin comment y faire face.

Découvrez aussi : Tout ce que vous devez savoir sur l’hypotension artérielle

Quelles sont les causes des ulcères d’estomac?

causes des ulcères d'estomac

Il existe deux causes principales des ulcères d’estomac ou gastro-duodénaux : les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et une bactérie appelée Helicobacter pylori (connue sous le nom de H. pylori). «De nombreuses personnes âgées prennent des [AINS] et de nombreuses jeunes femmes les prennent pour des crampes ou des douleurs menstruelles», a déclaré Patel. Des exemples d’AINS courants sont Advil, l’ibuprofène, Aleve et Motrin.

Ceux-ci sont considérés comme des facteurs de risque élevés pour les ulcères gastro-duodénaux parce qu’ils sont acides ; plus encore, ils peuvent créer des trous ou une érosion dans la muqueuse de l’estomac lorsqu’ils sont présents.

Il est dons recommandé de prendre l’un de ces médicaments avec de la nourriture ; «car [il peut agir] comme un tampon ou une barrière entre la pilule et la muqueuse de l’estomac.»

  1. pylori est une bactérie qui crée des quantités excessives d’acide dans l’estomac. Il faut noter que c’est une situation très répandu dans les pays en développement. Selon la Fondation canadienne de la santé digestive ; environ 75% des personnes vivant dans les communautés des Premières Nations au Canada sont infectées par H. pylori. Si vous êtes soupçonné d’avoir H. pylori, vous serez testé de l’une des deux manières suivantes : un test respiratoire ou une endoscopie.

«Fumer aggrave aussi les choses… si vous avez un cancer de l’estomac… boire de la caféine… et le stress», déclare Patel. «Par exemple, si vous avez une brûlure sur votre corps qui couvre plus de 30% de votre surface corporelle ; des ulcères d’estomac peuvent en résulter.»

Découvrez aussi : Quelle stratégie adopter pour arrêter de fumer définitivement ?

Signes et symptômes des ulcères d’estomac

ulcere estomac symptomes Malheureusement, vous ne pourrez probablement pas dire que vous avez un ulcère gastro-duodénal. Selon Patel, jusqu’à 70% des cas sont asymptomatiques. 0,1 à 1,5 pour cent des patients présenteront des symptômes d’un ulcère gastro-duodénal au cours de leur vie ; mais beaucoup d’entre eux ne sont pas trouvés de cette façon.

Si votre ulcère provoque des symptômes, le plus courant est la dyspepsie, que le docteur Patel décrit comme une «douleur [ou] gêne abdominale haute». Parfois, il peut se déplacer vers l’arrière, mais il est généralement ressenti dans la partie avant de l’estomac.

La douleur ou l’inconfort s’aggrave généralement lorsque vous mangez ; et «parce que [votre corps] produit plus d’acide», cela peut irriter l’ulcère. «Les gens pourraient également décrire qu’ils rots, ils se sentent vraiment pleins dans la partie supérieure de leur ventre [ou] gonflés», a déclaré Patel.

Il est également courant que les personnes atteintes d’ulcères gastro-duodénaux se sentent rassasiées plus rapidement ; une condition connue sous le nom de satiété précoce. «Cela signifie essentiellement que vous n’avez mangé que quelques bouchées et que vous aviez faim ; mais dès que vous commencez à manger, vous vous sentez rassasié».

Si l’ulcère est dans le duodénum, ​​il est plus susceptible de provoquer des douleurs après un repas ou pendant la nuit. «Environ deux à cinq heures après un repas, vous ressentirez de la douleur parce que c’est à ce moment-là que la nourriture s’est digéré l’laissant place à l’acide », a déclaré Patel.

«Du jour au lendemain, cela peut vraiment commencer à faire mal parce que… nous produisons de l’acide pendant la nuit – entre 23 h et 2 h du matin ; et cela peut vraiment irriter le duodénum.» Des nausées et des vomissements peuvent également être présents.

Découvrez aussi : Thérapie Quantique : Que Peut-On Savoir de Cette Thérapie ?

Si l’ulcère d’estomac n’est pas diagnostiqué, il peut entraîner des complications

Si vous ressentez de la douleur, la première recommandation est de consulter votre médecin. «D’abord, le médecin fait un diagnostic et un examen physique pour s’assurer que [vous] n’avez aucun signe de complication grave». Si vous aviez du sang noir, collant et goudronneux dans vos selles ou des douleurs abdominales sévères ; alors il faudra donc allez aux urgences. Si vous ne présentez pas de symptômes graves ; il est probable que votre médecin de famille vous fera des recommandations en fonction de votre mode de vie.

Il peut vous dire d’arrêter les médicaments [comme Advil] ; arrêter de fumer, de boire de l’alcool ou de la caféine ; et peut-être réduire les aliments qui augmentent l’acide, comme les agrumes.

Découvrez aussi : Quel aliment consommé pour réduire son taux de cholesterol

Traitement de l’ulcère d’estomac

ulcère d’estomac traitementsConseils généraux

Les mesures de style de vie peuvent améliorer les symptômes, tels que :

  • Perdre du poids si vous êtes en surpoids ;
  • Éviter les aliments déclencheurs, tels que le café, le chocolat, les tomates, les aliments gras ou épicés ;
  • Manger des repas plus petits et prenez votre repas du soir 3 à 4 heures avant de vous coucher ;
  • Arrêter de fumer ;
  • Réduir la consommation d’alcool aux limites recommandées.

Médicaments antiacides

Un traitement de 4 à 8 semaines avec un médicament qui réduit considérablement la quantité d’acide produite par votre estomac est généralement conseillée. Voir la notice séparée intitulée Médicaments contre l’indigestion pour plus d’informations.

Si votre ulcère a été causé par Helicobacter pylori (H.pylori)

La plupart des ulcères d’estomac sont causés par une infection à H. pylori. Par conséquent, une partie principale du traitement consiste à éliminer cette infection. Si cette infection n’est pas éliminée ; l’ulcère est susceptible de réapparaître une fois que vous arrêtez de prendre des médicaments antiacides. Pour plus d’informations, consultez votre médecin.

Découvrez aussi : Tout ce Vous Devez Savoir sur le Brocoli

Si votre ulcère a été causé par un médicament anti-inflammatoire

Si possible, vous devez arrêter de prendre de médicament anti-inflammatoire. Cela permet à l’ulcère de vite guérir. Il vous sera également normalement prescrit un médicament antiacide pendant plusieurs semaines. Cela empêche l’estomac de produire de l’acide et permet à l’ulcère de guérir. Cependant, dans de nombreux cas, le médicament anti-inflammatoire est nécessaire pour soulager les symptômes de l’arthrite ou d’autres conditions douloureuses ; ou de l’aspirine pour se protéger contre les caillots sanguins. Dans ces situations, une option consiste à prendre un médicament antiacide chaque jour indéfiniment. Cela réduit la quantité d’acide produite par l’estomac et réduit considérablement le risque de formation d’un ulcère à nouveau.

La chirurgie est-elle nécessaire ?

Dans le passé, la chirurgie était généralement nécessaire pour traiter un ulcère d’estomac. C’était avant que l’on découvre que l’infection à H. pylori était la cause de la plupart des ulcères d’estomac ;  pareil avant que les médicaments modernes antiacides ne deviennent disponibles. La chirurgie est nécessaire seulement si une complication d’un ulcère de l’estomac se développe ; comme par exemple un saignement sévère ou un trou (perforation).

Découvrez aussi : Comment éviter le stress au travail ?

Que se passe-t-il après le traitement ?

Une gastroscopie répétée (endoscopie) est généralement conseillée quelques semaines après la fin du traitement. Il s’agit principalement de vérifier que l’ulcère a guéri. Il faut également être doublement certain que «l’ulcère» n’était pas dû à un cancer de l’estomac. Si votre ulcère a été causé par H. pylori ; alors un test est conseillé pour vérifier que l’infection à H. pylori a disparu. Cela se fait au moins quatre semaines après la fin du traitement combiné.

Quels sont les tests disponibles pour l’ulcère d’estomac?

test pour bacterie estomacSi votre médecin pense que vous avez peut-être un ulcère d’estomac, les premiers tests comprendront des tests sanguins. Ces tests aideront à vérifier si vous êtes devenu anémique à cause d’un saignement de l’ulcère. Le test sanguin vérifiera également que votre foie et votre pancréas fonctionnent correctement.

Les principaux tests qui sont ensuite utilisés pour diagnostiquer un ulcère d’estomac sont les suivants :

Le test pour détecter le germe H. pylori (bactérie) : il est généralement effectué si vous avez un ulcère d’estomac. La bactérie H. pylori peut être détectée dans un échantillon de selles (fèces) ; ou dans un «test respiratoire», ou à partir d’un test sanguin ; soit à partir d’un échantillon de biopsie prélevé lors d’une gastroscopie. .

La gastroscopie (endoscopie) : c’est le test qui peut confirmer un ulcère d’estomac. La gastroscopie est généralement pratiquée en ambulatoire. Vous pouvez recevoir un sédatif pour vous aider à vous détendre. Dans ce test, un médecin regarde à l’intérieur de votre estomac en passant un télescope fin et flexible dans votre œsophage. Le médecin pourra alors voir toute inflammation ou ulcère dans votre estomac.

De petits échantillons (biopsies) : ils sont généralement prélevés sur les tissus dans et autour de l’ulcère pendant la gastroscopie. Ceux-ci sont envoyés au laboratoire pour être examinés au microscope. Ceci est important car certains ulcères sont causés par un cancer de l’estomac. Cependant, la plupart des ulcères d’estomac ne sont pas causés par le cancer.

Découvrez aussi : Le matcha est-il le meilleur thé vert ?